Qui est Serge Tarassenko ?

Né le 7 octobre 1935 à Versailles. Né apatride de parents ukrainien et letton dans une enclave de réfugiés politiques russes en région parisienne. Naturalisé français et britannique. Marié le 6.7.1956 à Mlle Rachel Le Quéré.

Ingénieur électricien d’une grande école de Paris. Licencié ès-sciences physiques de la Faculté de Paris. Parle couramment l’anglais, le français, le russe. Employé au Commissariat à l’Energie Atomique depuis 1956. Spécialité: ingénieur en instrumentation nucléaire. A participé activement au programme de construction des premières centrales nucléaires françaises.

A séjourné pendant 13 ans en Grande-Bretagne en tant que détaché français successivement à 2 projets scientifiques internationaux: un projet de conception de réacteur nucléaire à haute température (O.C.D.E.) et un projet de fusion thermonucléaire contrôlée (EURATOM) des Communautés Européennes. A contribué à la recherche spatiale dans le cadre du programme ARIANE, ainsi qu’à un projet français de stockage des déchets nucléaires.

Ecrivain-conférencier depuis 1987. Orateur sur le thème général “Connaissance scientifique et Foi chrétienne” depuis 1967. A participé à des émissions radio et télévision, par des exposés, des débats, des témoignages. Couramment invité dans les églises chrétiennes toutes dénominations, par les groupes bibliques universitaires (GBU), les GBE, les Alliances Evangéliques, les associations professionnelles chrétiennes (ACTE, FGBMFI, corps professionnels divers).

Sur le plan laïque, a répondu à des invitations émanant des organisations syndicales, des cercles comme Table Ronde, des associations parlementaires et politiques nationales et internationales en tant que conférencier sur le message de l’Evangile face aux problèmes contemporains. A écrit de nombreux articles et témoignages dans des revues spécialisées et magazines divers. Auteur de trois petits ouvrages (Les Béatitudes, Une Conscience pour la Science, L’Aurore s’est levée).

En outre, de nombreuses cassettes ont été enregistrées à l’occasion des conférences, prédications et émissions. Il est retraité depuis 1996. Son cheminement, qui l’a conduit à connaître une foi vivante en Jésus-Christ profondément enracinée dans les Saintes Ecritures, a connu des épreuves de toutes sortes. Il en est sorti plus convaincu que jamais que l’Oeuvre de la croix du calvaire est une puissance qui délivre l’homme de la tyrannie de son passé, le transforme progressivement en un être totalement nouveau, capable de revivifier sa culture et son environnement. Il en est devenu le témoin permanent et le messager partout où il passait et se trouvait invité pour le proclamer.

 

Serge et Rachel Tarassenko au Havre en décembre 2003